Tribune du groupe Un nouveau souffle pour Gonesse - Mai 2019

Commerces de proximité : agir plus vite, et pour tous les quartiers !


La ville de Gonesse a été choisie par l’Etat pour entrer dans le dispositif « Action cœur de ville » et pourra à ce titre bénéficier de fortes subventions publiques pour rénover les commerces, mais aussi l’habitat ancien. Depuis plusieurs mois, beaucoup de communication est faite par la municipalité sur ce programme. Il faut maintenant passer vraiment à l’action. Les commerces de centre-ville ne sont pas assez mis en valeur. Créer un centre-ville dynamique et accueillant, sécurisé, disposant de suffisamment de places de stationnement, est indispensable dans une commune de 25 000 habitants. Nous demandons aussi que l’action en faveur des commerces de proximité ne se limite pas seulement au vieux-Gonesse. Pour l’équilibre de notre commune, il faut soutenir les commerces partout : au centre-ville, mais aussi à la Fauconnière, à la Madeleine, aux Marronniers.


Rythmes scolaires 

la consultation des parents devant les écoles, initiée par notre association Un Nouveau souffle pour Gonesse, a rencontré un réel succès. Trois choix sont proposés : retour à la semaine de 4 jours, maintien des 4 jours ½, semaine de 4 jours de cours et TAP le mercredi. Les résultats seront connus à la mi-mai. Nous défendrons la position qui sortira majoritairement des urnes.


Une proposition « Un nouveau souffle pour Gonesse » : une nouvelle piscine à la Fauconnière plutôt qu’une rénovation.


Notre piscine a près de 60 ans et est particulièrement vétuste. La municipalité souhaite lancer une rénovation. Lors du dernier conseil municipal, notre groupe n’a pas voté en faveur de ce projet car grâce aux échanges mis en place dans les ateliers de travail de l’association « Un nouveau souffle pour Gonesse » nous avons une idée bien meilleure : créer une nouvelle piscine sur un site voisin (par exemple, le long du chemin de fer du côté du Square des Sports). Ce projet serait-il plus coûteux ? Probablement mais pas de trop : une piscine neuve coûte environ 12 millions d’euros mais la rénovation se montera à 8 millions d’euros, sans compter les imprévus, souvent nombreux en rénovation (amiante, travaux supplémentaires …). Reconstruire permettra de ne pas fermer l’actuelle piscine avant de disposer de la nouvelle, alors qu’une rénovation conduirait à fermer pendant de nombreux mois, voire des années, pénalisant les écoles et les associations. Nous notons aussi que l’actuel site de la piscine est enclavé et le stationnement ou encore l’accès des bus est compliqué. Se déplacer sur un site voisin permettra de désenclaver la piscine de Gonesse, de disposer de stationnements adaptés, et de créer un véritable centre aquatique, agréable et moderne. Enfin, l’espace libéré par l’actuelle piscine pourra être converti, par exemple en agrandissant le gymnase Raoul Vaux.


Cédric Sabouret, Anna Pequignot, Jean Samat, Julien Dos Santos et Alain Baran

3 vues

nous CONTACTer

Tel : 06.80.71.81.05

email : pourgonesse@gmail.com

Permanence : 14 rue de l’Hôtel-Dieu

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc

rester informé(e)

Design graphique Perfekt ! © 2019 Mentions légales